Ghostlords. D’époque est mon combat pour Londres

Ghostlords est développé par l’anglais Kyle Rodgers du studio indé Helifox, et est disponible depuis novembre 2016 sur Steam pour Linux, Mac et Windows pour environ 10 euros.

Les fantômes sont dans les rues de Londres, mais n’ayez craintes, vous êtes l’un des Seigneurs capables de les soumettre à votre volonté, qui consiste essentiellement à combattre pour vous. Plus d’une cinquantaine de fantômes vous attendent tout au long des 5 campagnes que comporte le jeu. Si cela ne vous suffit pas, vous pourrez toujours créer monstres, effets, décors et campagnes, avant de les intégrer au Steam Workshop.

http://ghostlords.helixfox.com/
http://store.steampowered.com/app/522340/

Siralim et Pokemon qui couchent ensemble dans le Darkest Dungeon, ça donnerait probablement Ghostlords. D’où le titre du sujet, v’voyez ?

Le joueur incarne un humain spécial, un Ghostlord, et a le privilège de la compagnie spectrale. Un fantôme à choisir dans une liste restreinte, qui appartient à l’une des « écoles » (Evil, Justice, Ice, Earth, Organic, etc), sera votre premier copain. Rapidement, deux autres fantômes rejoindront la bande, pour un total de 3 donc.

Puisque chaque fantôme a une (parfois plusieurs) école associée, vous pensez bien que ce n’est pas pour fanfaronner avec un diplome. Non. Ainsi par exemple, l’école Water a un avantage sur l’école Earth ou Robot par exemple, mais une faiblesse face à l’école Ice.

Il s’agit donc de construire une équipe complémentaire, capable de faire face à des situations différentes. Si un fantôme est vaincu en combat, il est définitivement perdu. Si vous avez trois fantômes et qu’un quatrième se présente comme recrue, il faut en éliminer un au choix. Si tous les fantômes (re)meurent, c’est la fin. Selon la difficulté, il reste possible cependant de recommencer, soit le combat, soit le quartier, soit la campagne.

Au fil de la progression, le joueur rencontrera des soigneurs aussi bien que des marchands de reliques, et les fantômes gagneront en compétences. Là encore il faudra choisir, car un fantôme ne peut connaitre que quatre actions, et si une cinquième vient s’ajouter, il faudra en éliminer une. Idem pour les reliques qui peuvent être cinq, mais pas six.

Ma première tentative de campagne. Spoiler : à la fin le mec (ou plutôt ici, la meuf) y meurt. Je prends au hasard la seconde campagne, Desperate Times. Amelia doit s’échapper de ses mystérieux ravisseurs.

Je commence avec un Guardian Justice, mais je préfère changer et je choisis un Corpse Water. Notez les autres montres grisés, à capturer pendant la partie, et deux autres pages avec des cases noires, fantômes à découvrir pendant la partie.

Ça se passe comme ça, vue latérale, écran fixe, un écran = un événement (combat, rencontre, surprise…). Ici au début ça discute pour mettre dans l’ambiance, mais RAF, au final c’est du combat.

Peu après je tombe sur le Guardian Justice que je ne voulais pas. Il propose de me rejoindre, comme il me reste encore deux places, je prends.

Quelques écrans plus loin, j’ai gagné plusieurs combats, et fait d’autres rencontres. Chaque fois que l’on gagne contre un nouveau fantôme, on peut éventuellement le capturer. J’ai maintenant une équipe complète, et quelques niveaux dans les pattes.

On progresse sur deux cartes. La première, c’est Londres, et chaque quartier ouvre une nouvelle carte avec des branches à suivre à la manière d’un Mario. C’est linéaire, mais avec des choix du type : 1a ou 1b, puis 2a ou 2b ou 2c, etc. On ne peut pas faire marche arrière, et se je vais sur 2c je ne peux pas aller sur 2b ni 2a.

Un marchands propose des reliques, qui peuvent faire une grosse différence. Faut des sous pour les acheter, et on en gagne à chaque combat ou parfois lors d’événements.

J’arrive presque au bout de mon quartier (mais pas de la campagne). Cet adversaire est aussi un Ghorslord, il a deux fantômes avec lui. Il faut enchainer les combats, mais ça tombe mal… j’ai perdu un fantôme sur le combat précédent, et les deux autres sont en très mauvais états.

J’suis fait ! Amelia ne s’échappera pas cette fois-ci. Par contre, au prochain début de campagne, je vais avoir plus de choix de fantômes, car j’en ai débloqué plusieurs lors de cette aventure.

Seconde partie, je prends la première campagne, et… je perds… au premier combat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.