The Spatials

The Spatials a été récemment validé sur Steam Greenlight ( [url]http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=257083077[/url] ), et c’est une bonne excuse pour en parler.

[img]http://thespatials.com/theme/images/splash.png[/img]

[url]http://thespatials.com/[/url]

The Spatials est développé par « Weird And Wry », deux frères, pour Windows et Mac, mais pas de Linux en vue. Disponible comme souvent ces temps-ci en Alpha jouable, le prix actuel est d’environ 7€ via un Humble Widget, ou Desura, et bientôt sur Steam.

Il s’agit d’un jeu de gestion de colonie spatiale, assez proche de « Spacebase DF-9 », mais on l’espère, avec une mentalité différente (les développeurs de SBDF9 ont largué le bébé en route, passant d’un Alpha bancale à une version 1.0 du jour au lendemain). Pour ce qui est de The Spatials, l’alpha 2.2 actuelle est assez stable et complète, et les développeurs semblent sérieux. Comme toujours, à vous de voir si vous voulez contribuer, ou non.


En quoi The Spatials diffère de ces cousins ? Le joueur dirige un groupe d’officiers chargé de démarrer une nouvelle colonie dans une région lointaine. En plus des structures attendues pour la simple survie (dortoir, stockage, cuisine, énergie…), il faudra aussi prévoir les structures pour attirer et accueillir les visiteurs, des touristes de l’espace, façon Theme Park. Le joueur ne contrôle pas les personnages directement, mais donne des ordres indirectes et le personnage le plus compétent et disponible fera le travail. Les visiteurs arrivent par vagues, et veulent manger, acheter des trucs, se divertir, se reposer… Afin de construire tout ce qu’il faut, le joueur devra débloquer des technologies via un arbre à branches. Afin de payer ces technologies, et d’accroître sa renommée, le joueur va aussi devoir accomplir différentes missions, plus ou moins imposées par le big boss, ce qui va pousser les officiers à sortir de la colonie pour explorer d’autres planètes.

Les cinq officiers du départ ont chacun un rôle différent : stratège, ingénieur, docteur, diplomate et scientifique. Ils influencent le développement de la colonie, et disposent de compétences propres lors de l’exploration des planètes et des missions. Dans l’ordre : fusil, grenade, soin, immobilisation et énergie. Lors des missions, le joueur contrôle les officiers en groupe, et non pas un par un. Ils se déplacent tous ensemble. Pour utiliser une compétence, par exemple lancer une grenade, il faut appuyer sur le raccourcis correspondant, c’est tout.

En explorant et terminant des missions, il est possible de trouver du butin, des implants, des armes… pour améliorer les officiers. Dans les versions futures du jeu, un système de niveau sera mis en place.

Le jeu est assez prenant, et aussi assez complet, assurant plusieurs heures de gameplay sans forcer.

Une vidéo pour la version 2.2 :

[MEDIA]http://www.youtube.com/watch?v=vaZWFyMf1t8[/MEDIA]

Des images de ma partie en cours :

Placement des murs et objets, gestions des ressources, grille, interface claire… Le joueur un peu habituer au genre s’y retrouve rapidement. Au pire, une aide en jeu (le bouton ?? en haut à droite) explique tout).

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_01.jpg[/img]

Ici, trois touristes veulent manger. L’un de mes officiers cuisine. Globalement, les visiteurs sont très mécontents, ma colonie est nulle, moche et y’a rien à faire d’intéressant à part bouffer.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_02.jpg[/img]

Afin de pallier à ce léger problème, je dois débloquer des technologies, mais pour ce faire, il me faut des ressources, que je n’ai pas.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_03.jpg[/img]

Sur la carte de la galaxie, je peux explorer des planètes. Celles avec un point d’interrogation jaune offrent des missions, qui font partie d’une campagne d’environ 30 étapes. Les autres sont explorables, mais pour le moment, n’offrent rien. Par la suite, il y aura des missions secondaires semi aléatoires.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_04.jpg[/img]

Un écran de mission. Il faut au moins un officier valide pour accepter la mission.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_05.jpg[/img]

Une planète. Le sol varie, les missions aussi. Buter des pirates, parler à des gens, réparer des trucs… Certaines missions sont assez marrantes, comme l’une des premières où les officiers sont invité à diner… sauf que le repas, c’est eux.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_06.jpg[/img]

Chaque officier peut évoluer, tout en étant « coincé » dans son métier de départ. Je ne sais pas encore comment ni quand je reçois de nouveaux officiers.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_07.jpg[/img]

Mon ressenti personnel après seulement quelques heures est très positif. Le jeu est fluide, les commandes répondent bien, j’ai l’impression d’avoir plein de trucs à gérer et des choix à faire (notamment dans la gestion des ressources : faut-il cuisiner de la qualité, ou de la quantité ? La ressource XX doit-elle servir à acheter une nouvelle technologie, ou à produire des objets à vendre aux touristes ?).

L’exploration est un peu en retrait, car on dirige tous les officiers d’un bloc et je ne peux pas envoyer un éclaireur pour attirer des pirates vers le reste du groupe par exemple, mais d’après ce que j’ai lu, cet aspect va être amélioré dans les prochaines mises à jour.

Ma colonie se développe sans aucun plan, mais fonctionne plus ou moins. Les visiteurs sont passés de 5% à 45% de contentement. Ils peuvent dépenser leurs crédits dans la boutique à souvenir, ou en  mangeant une pizza, ou en jouant aux bornes à l’arcade du coin, entre autre. J’ai commencé à redessiner un peu les salles et les couloirs, mais il serait plus facile et rapide de recommencer à zéro ! J’suis pas riche, mais les fonds restent positifs.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_08.jpg[/img]

Mes officiers sont mieux équipés. Par exemple, mon ingénieur est passé de +300 PV à +1000 PV, a une meilleure gestion de son énergie, et a troqué sa grenade contre des missiles.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_09.jpg[/img]

Ainsi améliorés, les officiers ont pu explorer des planètes dangereuses, et avancer doucement vers l’inconnu. Après environ 6 heures de jeu, je n’en suis qu’au début du troisième secteur, sur six.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_10.jpg[/img]

Dans chaque secteur, plusieurs systèmes, et dans chaque système, plusieurs planètes, dont une mission, qui débloque le systèmes suivant. Quand ils sont tous ouvert, le secteur supérieur est à son tour débloqué. Une fois que l’on a exploré une planète, on peut décider d’y exploiter les ressources disponibles. La première ressources coute 25 crédits, puis 50, 75… ça monte rapidement. L’exploitation rapporte une unité de la ressource par minute passé en jeu. Toutes les ressources sont utilisées dans la chaine de production de la colonie, pour produire ce que les visiteurs consomment. C’est ensuite un cercle vicieux, qui fait le délice des amateurs des jeux du genre. Il en faut toujours plus, pour construire plus, pour produire plus, pour vendre plus, pour investir plus…

[img]http://vagabondance.net/!/caps/spati/spati_11.jpg[/img]

Y’a quelques trucs pénibles dans l’interface, notamment pour savoir si une planète est exploitée : il faut cliquer dessus une par une, et vérifier. Il n’y a pas de tableau récapitulatif des productions, dépenses, etc (mais ça va venir si j’ai suivi le développement). A part ça, je suis surpris par la variété des planètes, même si le déroulement est souvent similaire lors des missions : un peu d’exploration, du texte d’ambiance, baston, texte, exploration, surprise/embuscade/piège, baston, boss éventuel, texte, retour à la base. Les textes sont courts,  sympathiques, voire drôles.

L’ensemble est réellement plaisant, et le côté exploration/ressource est un élément intéressant pour le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.