Rodina. L’exploration spatiale sans chargement.

Rodina, développé par Elliptic Games depuis bientôt trois ans, est un jeu d’exploration spatiale, avec un modèle de vol « arcade ». Sans temps de chargement, il est possible de se déplacer à pieds dans le vaisseau, de piloter dans l’espace, de visiter des planètes, de s’y poser et d’y marcher. En attendant une suite à Evochron, ou No Man’s Sky, ou Infinite Universe, Rodina est « jouable ».

[url]https://elliptic-games.com/[/url]

Il existe une démo, qui est en fait le jeu complet limité à 60 minutes.

J’aime beaucoup la façon de financer le jeu.

Gratuit, limité à 60 minutes.
A partir de $2, sans limite mais sans update.
A partir de $15, sans limite, jeu complet et clef Steam.

On peut payer ce que l’on veut et ajouter des sommes sur le compte au gré des possibilités et des envies. Du coup, après avoir passé le temps de la démo, j’ai mis $2 et si les prochaines mises à jour sont valables, je peux mettre $2 ou plus, qui s’ajoutent, jusqu’à ce que j’arrive au palier « jeu complet ».

C’est un petit pas pour le pixel, mais un grand pas pour le jeu.

Dès l’après-menu, me voici sur une planète, probablement à pieds, sans interface ni équipement ni rien. En regardant un peu autour, je vois un petit cercle vert. Comme c’est mon unique repère, j’y vais.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_01.jpg[/img]

Oh, un machin ! Je suppose que c’est un vaisseau, et je trouve une porte. Personne ne semble vouloir me tirer dessus ou m’affamé, j’entre donc calmement dans la chose.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_02.jpg[/img]

Pas mal. Je fais un tour rapidement, puis retourne au sas où une petite console a capté mon attention.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_03.jpg[/img]

Outre les options pour ouvrir et fermer le sas, je peux aussi modifier l’intérieur du vaisseau. Pour le moment, je passe, ne sachant rien à rien.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_04.jpg[/img]

Un ordinateur m’offre l’option d’ouvrir toutes les portes d’un coup. Je fais. Une aspiration terrible m’emporte au dehors, m’éjecte ! L’intérieur est dépressurisé, et j’attends que l’air ait terminé de sortir avant de pouvoir rentrer. Par la suite, avec les incendies, les abordages, les invasions… cette action sera très utile. Pour l’heure, elle est sans conséquence.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_05.jpg[/img]

Le vaisseau est équipé : tables, chaises, végétaux, lumières… rien ne sert pour le moment.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_06.jpg[/img]

Les chiottes sont là, mais sans doute à cause de ma combinaison, je n’ai pas réussi à les utiliser.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_07.jpg[/img]

Une console radio me donne un message : il y aurait donc quelque chose à faire ! Sauver l’espoir, OK, j’ai l’habitude. Me faut juste trouver de quoi réparer le vaisseau qui ne peut pas voyager bien loin en l’état.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_08.jpg[/img]

Le poste de pilotage me met directement aux commandes du vaisseau.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_09.jpg[/img]

Vue à la troisième personne, caméra fixe, interface minimaliste. Les deux cercles au nez du vaisseau servent à viser. Il se trouve que le vaisseau est armé de pioupiou. Les barres bleues à droite sont les modes de vitesse : manoeuvre, combat, croisière. En regardant bien, j’aperçois un petit + blanc. Là où se trouve la croix, se trouve le trésor, me souviens-je.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_10.jpg[/img]

Un guise de trésor, quelques caisses de missiles, un bidule pour que mon vaisseau puisse passer en mode Croisière, et un message.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_11.jpg[/img]

Une fois le module Croisière équipé, je peux voir des petits cercles blancs dans les étoiles : des planètes et astéroïdes, reste juste à y aller.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_12.jpg[/img]

Le message est intéressant : un alphabet spatial !

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_13.jpg[/img]

Retour dans le vaisseau, j’en profite pour bidouiller l’intérieur. Je commence par virer tout, jusqu’à ne laisser que le sas obligatoire, puis je fais le minimum. Premier test, oups, j’ai oublié la lumière.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_14.jpg[/img]

Secondes tentatives, c’est un peu trop, mais au moins c’est efficace.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_15.jpg[/img]

La planète que je viens de quitter, et les petits points au loin. J’ignore quoi faire et où aller, alors je vais tout droit.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_16.jpg[/img]

Me voici en contact avec un astéroïde et je vois de la lumière. Hm… Surprise ! Un vaisseau m’attaque. C’est un dogfight, l’image ne rend pas du tout, en plus j’ai pris la photo sous un très mauvais angle…

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_17.jpg[/img]

Pensant prendre quelques photos du combat, j’oublie l’essentiel : la vie. Bon bah, la prochaine fois alors.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_18.jpg[/img]

A part ça, c’est assez vide, on se promène sans chargement et c’est fluide, mais y’a rien ou presque. Les planètes sont grandes par contre, c’est chouette, plus que sur Evochron par exemple.

On peut refaire l’intérieur du vaisseau, ce qui ne sert à rien pour le moment.

Le développement veut se porter d’abord vers la simulation des composants du vaisseau, le piratage, le vaisseau… pour en faire un élément vivant plutôt qu’un simple décor à l’écran.
Ensuite, abordage et pillage de vaisseaux, bases à explorer sur les planètes, baston contre des aliens…
Plus loin, plus tard, un système de PNJ et de colonie sur des planètes.

[url]http://elliptic-games.com/[/url]

Testez la démo, moi ça m’a bien plu, j’attends la suite avec curiosité.

 

Vengeance !

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_19.jpg[/img]

En explorant d’autres astéroïdes, je dégomme quelques adversaires, et trouve plus de clefs de décryptages, qui me permettent de lire la console radio et de découvrir un peu l’histoire.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_20.jpg[/img]

Mon vaisseau ressemble a ceci pendant un moment, puis je me demande, est-ce que c’est grand ?

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_21.jpg[/img]

Voilà donc la taille réelle maximale de l’intérieur du vaisseau. Si l’on compare avec l’image précédente, on voit bien la différence. 12 de large, 18 de long, contre 18 de large et 40 de long. De l’extérieur, ça parait plus petit, mais il parait que c’est une illusion d’échelle et que le vaisseau fait bien cette taille là.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_22.jpg[/img]

Avec quelques éclairages et un grand espace vide, il ne manque plus qu’une créature cachée dans un coin.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_23.jpg[/img]

L’exploration fut bonne, et j’ai trouvé un cristal permettant d’alimenter le moteur que je pensais inutile. Je peux maintenant entrer en hyper-espace et voyager plus loin, pour atteindre des planètes. En fait au départ, c’était juste un gros caillou où j’étais échoué, pas une planète ! Elles paraissent maintenant sous forme de ? à l’horizon.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_24.jpg[/img]

Limnal Drive !

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_25.jpg[/img]

Il semble y avoir foule ! Je m’approche effrayé et fasciné.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_26.jpg[/img]

La planète est glacée, et plus grande qu’il n’y parait. Je trouve ainsi facilement un coin pour descendre sans passer trop proche des points rouges, dont j’ignore la nature.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_27.jpg[/img]

En descendant, ça secoue ! La photo ne le montre pas mais l’écran est bousculé et ça ne sonne pas très bon dans les moteurs… Une aide m’annonce que je peux changer la difficulté, je refuse.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_28.jpg[/img]

Comme j’ai le sentiment de ne pas réussir à entrer dans l’atmosphère, j’accélère et passe de la vitesse de combat à la vitesse de croisière. Je ne contrôle plus rien ou presque, et ce que je vois n’est pas tout à fait rassurant. Je continue malgré tout.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_29.jpg[/img]

Je suis passé ! Bon, je n’arrive pas à frôler le sol, et l’ordinateur me dit que mes ailes sont frigides. Ma jauge de vie en bas diminue régulièrement. Je continue, c’est passé pour l’atmosphère, ça passera bien pour la frigidité.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_30.jpg[/img]

Ah, on me fait signe que non.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_31.jpg[/img]

 

Pour régler mon problème de frigidité, je suis parti à travers l’espace jusqu’à une autre planète, qui, hasard heureux, parait bien chaude. A priori, pas de frigidité ici. L’entrée dans l’atmosphère se fait… non sans mal… j’explose deux fois, prends feu, échoue, recommence, puis finalement réduit la difficulté dans les options ! Le feu donc, est bien là ! La première fois, je n’ai rien pu faire : pas d’extincteur, et impossible de modifier mon engin en pleine panique, il fallait que je sois hors d’alerte. Ma tentative d’ouvrir les portes dans une telle situation s’est révélée être une mauvaise idée, conclue par une explosion.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_32.jpg[/img]

Enfin, une fois le retour au calme, petit survol de la planète, et d’une partie : elle est bien grande ! Pour se rendre compte de l’échelle, deux images, l’une en survol haut limite atmosphère, l’autre posé.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_33.jpg[/img]

L’échelle est « réaliste » et à pieds il faut vraiment un bon moment pour aller d’un sommet à un autre, malgré l’utilisation d’un jetpack.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_34.jpg[/img]

Ensuite, retour à la mission : explorer la planète et retrouver des informations. La garde est solide, ce n’est plus un vaisseau isolé qu’il me faut affronter, mais des groupes entiers, et ils font mal.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_35.jpg[/img]

Me battant un long moment, je constate que le soleil se lève. Chouette, les astres tournent ! Dans l’incapacité d’abattre tous les adversaires, je tente de poser ma carcasse afin de courir récupérer les objets au sol pour repartir rapidement.

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_36.jpg[/img]

L’escadron ennemi balance des missiles et mon vaisseau explose alors que je suis encore dehors ! Oups. Me voici bloqué sur la planète. Une dernière photo avant d’aller au paradis des astroplorateurs…

[img]http://vagabondance.net/!/caps/rodina/rodina_37.jpg[/img]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.