Super Man or Monster. Oups, j’ai cassé la Tour Eiffel

Londres, Paris, Amsterdam, New York… Aucune grande ville n’est à l’abri de la fureur des montres, dont le seul objectif est de tout casser. Heureusement, un super bonhomme est là pour protéger les bâtiments et les habitants en posant tourelles et chars, hélicoptères et pièges, sautant de toit en toit grâce à son propulseur dorsal.

Dans Super Man or Monster, qui est une version améliorée et complétée du jeu gratuit par navigateur Man or Monster, le joueur peut choisir d’incarner l’homme ou le monstre (n’est-ce pourtant pas la même chose ?), pour presque deux jeux séparés, tant les objectifs et les mécanismes sont différents. Il est aussi possible de jouer à deux sur la même machine, avec écran partagé.

C’est développé par XForm pour Windows, sur Steam à environ 12€. Je pensais que c’était sur Linux mais en fait non… Ça tourne plus ou moins bien sur via WINE. Le curseur se fige parfois dans les menus, et il faut tuer le jeu pour relancer, ce qui prend 10-15 secondes au total. La manette XboxOne n’est pas reconnue chez moi sur PlayOnLinux, donc clavier+souris obligatoire. Des versions Linux et Mac ne sont pas exclues, « si blabla », donc à voir.

Le site officiel : https://supermanormonster.com/
Steam : http://store.steampowered.com/app/393220/Super_Man_Or_Monster/
Le jeu original sur navigateur : https://www.miniclip.com/games/man-or-monster/en/#t-c-f-C

Présentation vidéo de la partie Monster, puis de la partie Man dans une seconde vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.