Dwarf Fortress – Drunkenarmor, An II

L’An II s’achève plutôt bien. Nos sommes dans un coin tranquille et n’avons pas encore été embêté. Beaucoup de colons se sont pointés, la colonie accueillent maintenant 63 nains.

Drunkenarmor, An II

L’entrée a été sécurisé, un peu, avec un pont levant, quelques pièges, et des chiens qui patrouillent le couloir. Le levier du pont se trouve dans le petit recoin en bas, à côté des escaliers.

Avec l’arrivée de nombreux migrants, la zone d’artisanat s’est largement étendue, et des grands travaux de nettoyage ont commencé, notamment pour dégager les roches des chambres pour les nobles présents et à venir. La métallurgie tourne au charbon de bois, mais tourne bien, assez pour équiper une escouade complète en armure de fer.

L’escouade très fraichement formée prend ses quartiers dans cette caserne en construction. La salle à gauche est réservée au chef. Le reste sera baraquement et entrainement, avec probablement un coin cuisine en sus.

Le niveau des chambres. Pour le moment, les nains ne dorment jamais ensemble, et il y a toujours un lit de disponible. Prochainement, nous voulons agrandir les lieux, corriger la géométrie, et fournir un lit par colon, idéalement. Nous avons élu un maire, qui s’est installé tout au bout du « couloir des petits nobles », à gauche. En cours d’aménagement, il est presque entièrement satisfait du résultat.

Les nobles, toujours capricieux, mais pas trop, pour le moment.

Les derniers événements en date. Une bête est morte de faim curieusement. Elle a dû se perdre, car toutes les autres vivent paisiblement dans un pré. Quelques copains parfois ont des sauts d’humeur, mais c’est vite réglé.

Un rapide état des lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.