Argentum Age. Jeu de cartes, colonnes, hexagones, OpenSource

Développé par Denivarius et Pandora sur le Anura Engine (le moteur utilisé notamment par le jeu de plateforme Frogatto), Argentum Age est disponible sur Windows, Mac et Linux pour environ zéro euro. Le jeu est actuellement en Beta Ouverte, et OpenSource, en téléchargement libre sur le site officiel.

Argentum Age est un jeu de carte à collectionner, dans la veine des Magic, Faeria, Scrolls, ou encore Hearthstone. C’est aussi un jeu de plateau tactique, puisqu’il faudra penser à placer ses cartes Créatures et Bâtiments de manière pertinente.

http://www.argentumage.com/

Le plateau est composé de 5 colonnes, typiquement de 3, 4, 5, 4 et 3 cases (quelques exceptions comme lors du tutoriel avec 3 colonnes seulement). Le joueur est en bas, l’adversaire en haut. Le but du jeu est de faire monter ses créatures, pour les faire sortir par le haut d’une colonne, afin de toucher le sage/sorcier/ancien adverse, tout en l’empêchant de faire de même dans l’autre sens. Certaines cases du plateau sont spéciales : les villages, qui octroient au joueur qui les possède une carte supplémentaire dans sa main.

À son tour, le joueur sort les cartes de son choix dans sa main de 4 cartes (+1 carte par village possédé, + éventuels effets) : créatures (les seules capables de tuer l’adversaire en sortant par le haut du plateau), terrain (bâtiment, brouillard… généralement immobiles), et pouvoirs (effets variés). Sauf effet particulier, toutes les créatures se déplacent automatiquement d’une case au tour suivant leur invocation. Il y a donc un mouvement incessant des unités sur le plateau.

Une créature a une attaque et une défense (par exemple, Soldat 3/3, Serpent 7/1…), et une éventuelle armure, et d’éventuels effets ou compétences.

Lorsqu’une créature arrive en haut d’une colonne, elle brise un sceau qui inflige de 8 à 15 points de dommage à l’adversaire (une colonne avec seulement trois cases à franchir a un sceau de 8, tandis que la colonne centrale de cinq cases a un sceau de 15). En plus des dommages de sceau, l’attaque de la créature s’ajoute.

Les choses deviennent encore plus intéressantes lorsque l’on considère les différents effets.

Certains sont classiques, et ajoute par exemple +1/+2 à une créature. D’autres n’interviennent qu’un nombre de limité de fois, à l’invocation, à la mort, au déplacement… Enfin d’autres sont permanents, par exemple chaque combat fait gagner +3/+0 au berserker.

Les effets plus complexes incluent des changements de carte, des téléportations, des changements de colonne, des bannissements, des zones d’effet, etc.

Le mode Campagne sert d’introduction, pour ensuite se frotter aux joueurs via Internet (très peu d’activité pour le moment). Lorsque l’on termine un match, on gagne de l’or, qui permet d’acheter des cartes supplémentaires depuis le bibliothèque.

Les cartes viennent en cinq écoles :
– Materia, jaune, empire humain, en ordre et armure
– Entropia, rouge, mort et décrépitude, poison et zombie
– Aether, bleue, divine et aérienne, lumineuse et protectrice
– Gaea, verte, nature sauvage, furtive et animale
– Minerva, rose, magique, manipulatrice et surprenante

Pour jouer une carte, il faut payer son coût en mana. Le mana commence a 3 et augmente de 1 par tour. Certaine carte on également des points de dévotion. Pour chaque terrain ou créature sur le plateau de la même famille, on gagne 1 dévotion. Chaque point de dévotion ainsi cumulé réduit d’autant le coût d’invocation des cartes qui disposent de points de dévotion. Ainsi en ayant 1 créature et 2 terrains de l’école Materia sur le plateau, la carte Bouclier de la même école, qui normalement coûte 3 mana, peut se jouer gratuitement.

Une vidéo en anglais, qui explique bien les mécaniques du jeu :

J’ai peu testé encore, mais les concepts du jeu me plaisent assez. L’interface et le plateau sont assez moche je trouve, mais ça fait le boulot, et les dessins des cartes sont pas mal. Le jeu se veut également ouvert aux mods, et le site donne quelques explications pour se faire. Encore une fois, c’est gratuit et indé et OpenSource, alors si vous êtes curieux, n’hésitez pas.

3 Replies to “Argentum Age. Jeu de cartes, colonnes, hexagones, OpenSource

  1. Votre article donne envie d’installer le jeu mais je vois sur la page internet de Argentum qu’il n’y a pas eu de news depuis presque 1 an. Ce n’est pas trop bon signe sur le suivi.
    Béllovese.

  2. Bonjour,

    Le Discord est actif et les développeurs travaillent sur le jeu. Le site est peu entretenu, mais le jeu n’est pas abandonné, et reçoit toujours des mises à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.